SELON LE CONSEIL D’ADMINISTRATION DE L’ONMT, 2024 DÉMARRE SOUS LES MEILLEURS AUSPICES admin 26 juin 2024

SELON LE CONSEIL D’ADMINISTRATION DE L’ONMT, 2024 DÉMARRE SOUS LES MEILLEURS AUSPICES

Le Conseil d’administration de l’Office National Marocain du Tourisme s’est réuni le mardi 25 juin à Rabat pour passer en revue l’excellente performance des destinations touristiques du Maroc en 2023, année de la reprise, et le record enregistré fin mai 2024.

Suite à la publication des résultats 2023, le palmarès des performances du secteur au titre du premier semestre 2024 a été soumis aux responsables de l’ONMT.

A fin mai 2024, près de 6 millions de touristes ont visité le Maroc, soit une augmentation de 15% par rapport à la même période de l’année dernière et une augmentation de 38% par rapport à l’année de référence 2019.

Il en va de même pour les nuitées, qui s’élèvent à 7,84 millions à fin avril, en hausse de 7% par rapport à 2023.
Au cours des quatre premiers mois de cette année, les revenus des voyages ont atteint 31,87 milliards d’AED, soit le même qu’en 2023 et une augmentation significative de 39 % par rapport à fin avril 2019.

Un second semestre 2024 sous le signe de la continuité

Pour poursuivre cette dynamique, l’ONMT lancera un certain nombre d’actions et de projets structurants au second semestre 2024 dans le cadre du programme « light in action ».

L’ONMT innovera également dans l’adaptation des contenus sur les grands réseaux sociaux, tout en renforçant les collaborations, le co-branding et le marketing d’influence.

Un accent particulier sera également mis sur le transport aérien et la distribution, avec un objectif de sécuriser 4,3 millions de sièges d’ici l’hiver 2024-25, soit une augmentation de 15 % par an.

Le second semestre 2024 verra également une intensification de l’agressivité commerciale sur les marchés traditionnels, avec le lancement de nouveaux concepts de stands, tandis que la transformation interne des bureaux continue de s’inscrire dans les nouveaux objectifs touristiques du Royaume.

Écrire un commentaire
Your email address will not be published. Required fields are marked *